Vichyplus > Nous aimons > Restos


L’Hippocampe

A Domi Mots : j’ai testé pour vous à Vichy

Envie de poissons et crustacés ? Courez à L’Hippocampe, et bienvenue chez les Bourgeois ! J’en salive encore de tant de saveurs et délicatesses...

Le restaurant est situé 3 Boulevard de Russie, pas de problème pour se garer le soir. J’aime sa belle salle à la déco chic et classe, avec sa véranda sur la rue. Une quarantaine de couverts en tout pour régaler les fins gourmets que nous sommes d’une cuisine traditionnelle à base de plats de saison, produits de la pêche mais pas que....Au vu de la carte les amateurs de viande sont les bienvenus.

L’accueil de Rémy et Isabelle (Bourgeois) a été chaleureux, petit salut du chef qui officie devant les fourneaux de la cuisine ouverte, et convivialité de madame, avenante et à l’écoute. Si vous l’y invitez elle discutera volontiers avec vous. Une serveuse la secondait, attentive et discrète.
Malgré la clientèle d’habitués, objet d’ attentions toutes méritées, notre petit tête à tête n’a pas été délaissé pour autant et notre dîner fut un ravissement.
Nous avions choisi une table tout contre le vivier où de sympathiques homards bretons évoluaient gentiment dans l’attente de rougir au menu qui leur est dédié. On en pinçait pour eux mais ce sera pour une autre fois....
Ambiance tamisée, pas guindée, raffinement d’une table élégante et fleurie avec sa belle nappe et sa vaisselle blanches, ses beaux verres, qui ont enchanté nos yeux avant que les mets relevant d’un grand art culinaire n’enchantent nos papilles. On se sent bien.
Le décor est sobre mais la carte des vins bavarde et goulue. Deux grands tableaux modernes et rigolos – dont un représente un énorme homard écarlate- colorent les murs blancs. Nous avons cherché en vain l’emblème de la maison : seules la belle poignée en fer forgé de la porte d’entrée et l’enseigne extérieure rappelaient le cheval de mer. Pourquoi pas une autre toile à son effigie ?
Point d’hippocampe non plus au menu, dont nous laisserons les brochettes à nos amis chinois, point de poutine non plus, petits alevins prisés par nos amis niçois.
Mais un choix impressionnant de poissons et fruits de mer selon les arrivages et l’inspiration du chef. On ne sait que choisir.
Pour nous ce fut, après une petite mise en bouche (mini soupière d’un velouté d’araignée de mer, un délice) , chacun une demi-douzaine de belles huîtres Marennes Oléron numéro 3, charnues et goûteuses à souhait, et en plat principal, avec leurs petits légumes, une superbe sole meunière pour monsieur et des filets de saint-pierre pour moi-même, succulents produits et cuisson parfaitement maîtrisée. Puis pour terminer, un soufflé chaud au Grand Marnier remarquable et un suprême de clémentines rôties sur petit sablé parfait avec coulis et sorbet, à tomber par terre !
Repas accompagné d’un excellent pain et arrosé d’un excellent riesling , que demande le peuple.
On goûte ici le respect du produit et de la clientèle.
Arrivés pour l’ouverture à 19 heures 30, nous avons hippo-décampé deux heures plus tard, à reculons c’était trop bon...nous reviendrons.
Une super soirée à 119 euros pour deux (à la carte).
Un conseil : se laisser tenter par la suggestion du chef, et ne surtout pas occulter les desserts.
Par ailleurs la cuisine étant traitée à la minute avec des produits frais uniquement, je suppose que le service peut s’avérer un peu long. Notre choix d’un jeudi soir et avant le pic d’arrivée des clients fut donc judicieux.

Et si le cœur vous en dit, je vous suggère une petite promenade apéritive ou digestive dans le quartier : le Bld de Russie et les rues alentour regorgent de magnifiques immeubles classés art déco, art nouveau, gothiques, sans omettre les Chalets Napoléon III le long du Parc d’Allier.

L’Hippocampe
3 bd. de Russie 03200 Vichy
Téléphone : 04 70 97 68 37

Toutes les infos sur le site